Plan de relance économique : ce que font nos voisins européens

·1 min de lecture

L'Allemagne mise sur un plan à 130 milliards d'euros

Le Wende ("tournant") est de retour en Allemagne. Utilisé lors de la réunification, le mot embrasse aujourd'hui toutes les mesures d'un plan de relance à 130 milliards d'euros dévoilé par Angela Merkel dès le 4 juin. On y trouve avant tout une baisse temporaire de la TVA à compter du 1er juillet et jusqu'à la fin de l'année. Elle passe de 19 % à 16 % pour le taux standard et de 7 % à 5 % pour le taux réduit.

Le plan fait aussi la part belle aux investissements d'avenir, intelligence artificielle, hydrogène et 5G en tête. Même dans le secteur automobile, durement frappé avec une baisse de 61 % des immatriculations en avril, Berlin limite les primes à l'achat aux véhicules hybrides et électriques.

Autres mesures : une prime de 300 euros par enfant, une baisse du coût de l'électricité et des allègements fiscaux pour les entreprises. Et des aides pour le système de santé, la culture et la Deutsche Bahn.

L'Italie compte sur l'Europe

Il aura fallu une pandémie mondiale pour que l'État revienne en force dans la péninsule après trois décennies de privatisations. Le gouvernement de Giuseppe Conte a repris la compagnie ­aérienne ­Alitalia, au bord du gouffre, en la renflouant à hauteur de 3,35 milliards d'euros. Et son bras armé ­financier, la Cassa depositi e prestiti, a reçu une enveloppe de 50 milliards pour soutenir les sociétés en difficulté.

Le retour de l'État stratège et actionnaire fait désormais consensus, sauf auprès du chef ...


Lire la suite sur LeJDD