Le plan franco-allemand est "un pas en avant notable, mais c'est quatre fois moins que ce réclame le Parlement européen", souligne Karima Delli

franceinfo

Le plan de relance franco-allemand de 500 milliards d'euros est "un pas en avant notable, mais c'est quatre fois moins que ce que réclame le Parlement européen", a souligné ce mardi 19 mai sur franceinfo Karima Delli, eurodéputée EELV, présidente de la Commission des transports et du tourisme du Parlement européen. "Mettons la barre haut pour pouvoir relever la tête et être fier d'être Européens", souligne celle qui demande davantage de fraternité. Karima Delli insiste sur le fait que "cet emprunt n'est pas garanti parce qu'il faut encore faire avaler la couleuvre aux autres membres".

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la pandémie et ses conséquences dans notre direct

franceinfo. Cette proposition franco-allemande de plan de relance, elle va dans le bon sens pour vous ?

Karima Delli. C'est un pas en avant notable. Mais on peut parler quand même d'une occasion manquée puisque vous l'avez rappelé, c'est un emprunt de 500 milliards d'euros, c'est quatre fois moins que ce réclame le Parlement européen, qui a mis cela sur la table la semaine dernière. Et si on veut être vraiment ambitieux, nous les écologistes nous demandons près de 3 750 milliards.

Je pense aussi, que les conditions de remboursement ne sont absolument pas claires. Et aujourd'hui, on voit bien qu'il y a une différence entre l'annonce et la mise en œuvre. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi