Plan énergétique : quels sont les quatre chantiers du gouvernement ?

Lors d'un déplacement à Belfort en février dernier , le président Emmanuel Macron avait annoncé que la nouvelle stratégie française en matière d'énergie s'appuiera sur deux piliers : les énergies renouvelables et le nucléaire. Invitée d'Europe Matin mardi, Agnès Pannier-Runacher , la ministre de la Transition énergétique, a appelé à voter pour la majorité présidentielle au second tour des élections législatives et a précisé le plan énergétique de la France, bien différent de celui porté par Jean-Luc Mélenchon.

Premier chantier, la sobriété énergétique

Alors que la France s'est engagée avec l'Union européenne à atteindre la neutralité carbone en 2050, le mix énergétique français provient encore à 60% des hydrocarbures. Dans son plan pour la transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher prévoit quatre grands chantiers qu'elle détaille sur Europe 1. "Le premier chantier, est celui de la sobriété énergétique, c'est un terme qui peut faire peur mais cela veut dire, comment on réorganise nos modes de transport, de travail, de chauffage collectif pour faire en sorte de consommer moins de carburants, moins de gaz naturel, moins de fioul", explique-t-elle.

L'efficacité énergétique

"À usage égal, vous avez une technique qui vous permet de moins consommer de carburant ou de fioul." Si ces investissements sont coûteux, la ministre se défend et certifie que les Français seront accompagnés par des politiques. "Derrière ce nouvel équipement, ils vont payer moins de factures, moins cher le...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles