Toutes les planètes rocheuses auraient eu de l'eau à leur surface très tôt

Nathalie Mayer, Journaliste
·2 min de lecture

Sur Terre, les premiers organismes unicellulaires ont émergé dans l’eau il y a plus de trois milliards d’années. Et sans eau, pas de vie. Voilà au moins une hypothèse qui semble faire consensus auprès de la communauté des astrobiologistes. Mais la question qui reste en suspens, c’est celle de l’origine de cette eau. Des chercheurs de l’université de Copenhague (Damenark) avancent aujourd’hui une théorie qui voudrait que l’eau apparaisse très naturellement au cours du processus de formation des planètes rocheuses.

Rappelons que les astronomes imaginaient jusqu’alors que l’eau puisse arriver sur une planète presque par accident. À l’occasion d’une collision avec un astéroïde contenant lui-même de l’eau. Mais la découverte par les chercheurs de la présence d’eau au tout début de l’existence de Mars, dans ses 90 premiers millions d’années, vient mettre cette idée en doute. C’est en effet bien longtemps avant que des astéroïdes riches en eau ne commencent à bombarder les planètes du Système solaire interne.

Les travaux des chercheurs de l’université de Copenhague reposent sur des analyses spectroscopiques d’une météorite en particulier. Une météorite noire découverte dans le désert du Sahara et baptisée Black Beauty. Âgée de 4,45 milliards d’années, elle provient de la croûte martienne originale. Elle offre ainsi un aperçu unique de ce qui a pu se passer au moment de la formation du Système solaire.

Les astronomes estiment que la météorite Black Beauty vient de l’hémisphère sud de Mars. La météorite est considérée comme tellement précieuse qu’un seul gramme est estimé à 10.000 dollars ! © Université de Copenhague
Les astronomes estiment que la météorite Black Beauty vient de l’hémisphère sud de Mars. La météorite est considérée comme tellement précieuse qu’un seul gramme est estimé à 10.000 dollars ! © Université de Copenhague

Plus de chances pour la vie de se développer

C’est en étudiant cette météorite en laboratoire que les astronomes ont découvert des signes de présence d’eau liquide sur Mars au moment de sa formation. Black Beauty révèle en effet qu’à cette période, la planète rouge a subi un ou plusieurs violents impacts d’astéroïdes qui ont libéré beaucoup d’oxygène. Or seule la...

> Lire la suite sur Futura