La planète Mars serait trop petite pour abriter la vie

·1 min de lecture
Ce montage permet d'apprécier la taille respective de Mars et de la Terre. 
Ce montage permet d'apprécier la taille respective de Mars et de la Terre.

Et si la planète Mars était tout bonnement trop petite pour abriter la vie. C?est ce que suggère une nouvelle étude tout juste publiée dans la revue Pnas (Proceedings of the National Academy of Sciences) de l?Académie des sciences américaine. Pour en arriver à cette conclusion, des chercheurs de l?université de Washington, conduits par le professeur Kun Wang, ont analysé la composition d?une vingtaine de météorites martiennes.

Des roches dans lesquelles ils ont recherché les isotopes du potassium ? des atomes de cet élément se distinguant uniquement par le nombre de leurs neutrons ? pour évaluer l?abondance des composés volatils ? passant facilement de l?état liquide à l?état gazeux ? sur la planète Mars. En effet, les isotopes les plus légers d?un élément, comprenez ceux possédant le moins de neutrons, ont plus tendance à s?échapper dans l?espace que les autres. De sorte que regarder la proportion de chacun d?eux permet effectivement d?évaluer la capacité d?une planète à retenir ces éléments volatils.

Mais à quoi bon ? Il se trouve que l?eau, si précieuse à la vie, est justement une molécule qui a très facilement tendance à s?évanouir dans le vide sidéral. On peut ainsi dire que la capacité à retenir les composants volatils est un indicateur de l?habitabilité d?un corps céleste. Or, il s?avère que Mars en a perdu beaucoup, bien plus que la Terre et trop, selon ces derniers, pour retenir à sa surface de grandes quantités d?eau et d?autres substances nécessai [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles