Cette planète géante est en train de tomber sur son étoile

·2 min de lecture

Le 13 mai 2020, le télescope spatial Tess (Satellite de recensement des exoplanètes en transit) a commencé à observer en direction de TOI-2109, une étoile aussi massive qu'une fois et demie notre Soleil et située à 264 parsecs (environ 855 années lumières) de notre Système solaire. Pendant près d’un mois, le télescope spatial a recueilli des mesures de luminosité de l’étoile qui ont ensuite été analysées par les équipes scientifiques du Tess.

La méthode des transits pour détecter des exoplanètes

En utilisant la méthode des transits, il est possible de déterminer la présence d’un objet orbitant autour d’une étoile en étudiant les variations de luminosité de cette dernière : lorsqu’un objet passe entre l’observateur et l’étoile, la luminosité mesurée de l’étoile baisse légèrement. C’est ce phénomène que les scientifiques du Tess ont observé, les motivant à en informer la communauté astronomique pour permettre finalement, grâce à de plus amples observations réalisées par des télescopes au sol, de confirmer la présence d’une planète orbitant autour de TOI-2109.

En mesurant la fréquence à laquelle varie la luminosité mesurée par le télescope, les scientifiques ont pu déduire la période de révolution (durée que met un astre à réaliser un tour complet autour du centre de son orbite) de cette planète, et ont été surpris de leur découverte : en seulement 16 heures, elle accomplirait un tour complet autour de son étoile.

En mesurant la baisse de luminosité d'une étoile, les scientifiques peuvent déterminer l'éventuel passage d'un objet devant elle. © Nasa Ames
En mesurant la baisse de luminosité d'une étoile, les scientifiques peuvent déterminer l'éventuel passage d'un objet devant elle. © Nasa Ames

Un « Jupiter ultra-chaud » voué à tomber dans son étoile

En s’aidant de mesures réalisées sur diverses longueurs d’ondes optique et infrarouge, l’équipe de chercheurs a pu déduire la masse et la taille de TOI-2109b, cinq fois plus massive et 35 % plus grande que Jupiter. Elle orbiterait de plus à une distance extrêmement faible de son étoile, d’environ 2,5 millions de kilomètres (à titre de comparaison, Mercure, la...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles