Une planète géante de la taille de Jupiter découverte autour d'une naine blanche

·2 min de lecture

C'est le premier astre de cette taille découvert autour d'une étoile qui est passée par des stades cataclysmiques au cours de son évolution.

Au fur et à mesure des investigations astronomiques, l'hypothèse - jugée un peu folle au départ - devient presque une certitude : . Le fait n'était pas acquis. Les naines blanches constituent la dernière étape de l'évolution des étoiles qui possèdent une masse similaire au Soleil et jusqu'à 8 à 10 fois celle-ci. Après avoir consommé leur carburant, c'est-à-dire l'hydrogène, elles finissent par se transformer en expulsant violemment leurs couches externes qui forment une nébuleuse planétaire au centre de laquelle se trouvera la naine blanche, soit le noyau mis à nu de l'ancienne étoile. Mais les éventuelles planètes présentes dans le système peuvent-elles survivre à cette catastrophe cosmique ? L'identification d'une géante gazeuse vient de le confirmer.

Une détection rare

La planète en question, MOA-2010-BLG-477Lb, a été découverte en 2010 lors d'un évènement de microlentille gravitationnelle. Il s’agit d’un effet de loupe provoqué par le passage d'une planète, dans ce cas sur le trajet de la lumière émise par une étoile située dans l'arrière plan. Cela provoque un pic de luminosité de cette étoile dont la durée et l'intensité sont liées à la taille de l'astre qui fait loupe. Il est très faible, mais repérable. La cible a ensuite été scrutée, en 2015 et 2018, par l'instrument NIRC2 (installé sur le télescope Keck II à Hawaï) qui fonctionne dans le proche infrarouge. Les observations menées par Joshua Blackman de l'Université de Tasmanie ont permis d'identifier la naine blanche autour de laquelle orbite MOA-2010-BLG-477Lb. La planète en question est une géante gazeuse de la masse de Jupiter qui orbite à environ 2,8 ua (1 unité astronomique est égale à la distance Terre/Soleil) de son étoile. Les auteurs de l'étude, publiée dans la revue , ont déterminé qu'elle s'est formée en même temps que son étoile hôte. Conclusion : la planète a réussi à survivre au chaos causé par la transformation de cette dernière en naine blanche.

Le futur du système solaire

Après la découv[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles