Plaintes pour des piqûres lors d'un concert de TF1: un homme mis en examen

Sipa

Un homme a été mis en examen à Toulon dans le cadre d'une enquête sur des piqûres dont auraient été victimes des spectateurs qui assistaient vendredi soir sur une plage du Var à l'enregistrement d'une émission de TF1.

Un homme a été mis en examen à Toulon dans le cadre d'une enquête sur des piqûres dont auraient été victimes des spectateurs qui assistaient vendredi soir sur une plage du Var à l'enregistrement d'une émission de TF1, a indiqué dimanche le parquet de Toulon. Le suspect âgé de 20 ans, résidant à Toulon, a été mis en examen dimanche par un juge d'instruction dans le cadre d'une information judiciaire ouverte notamment pour "violences aggravées par arme (la seringue) et par la préméditation". Il a été placé en détention provisoire, a indiqué le procureur de Toulon Samuel Finielz.

Une vingtaine de spectateurs qui assistaient dans la nuit de vendredi à samedi à l'enregistrement de l'émission de TF1 "La chanson de l'année" sur les plages du Mourillon à Toulon ont affirmé aux services de police avoir été victimes de piqûres lors du concert. "Plusieurs plaintes ont déjà été déposées et d'autres ne sont pas encore été formalisées", a précisé le procureur L'une des victimes, une agent de sûreté qui travaillait sur le site, a été hospitalisée. "Elle a été victime d'un malaise mais nous n'avons pas pu encore déterminer si ce malaise était lié à une substance nuisible introduite dans la seringue où à la situation de stress qu'elle venait de connaître", a précisé le magistrat.

"L'homme conteste entièrement les faits"

Ces événements ont entrainé des mouvements de foule sur la plage et l'intervention des forces de l'ordre. Des policiers, en position d'observation, ont repéré le principal suspect et procédé à son interpellation et à son placement en garde à vue avec un second individu qui, par la suite, a été remis en liberté, aucune charge ne pouvant être retenue à son encontre, a indiqué le représentant du parquet. Le mis en examen(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles