La plainte pour "prise illégale d'intérêts" visant Éric Dupond-Moretti classée sans suite

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti arrive à la Cour de justice de la République, le 29 mars 2022 à Paris - EMMANUEL DUNAND  © 2019 AFP
Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti arrive à la Cour de justice de la République, le 29 mars 2022 à Paris - EMMANUEL DUNAND © 2019 AFP

La plainte de l'Union syndicale des magistrats contre Éric Dupond-Moretti pour "prise illégale d'intérêts", déposée le 30 mars dernier devant la Cour de justice de la République, a été classée sans suite, a appris BFM TV ce lundi de sources concordantes.

Le syndicat majoritaire avait déposé plainte contre le ministre de la Justice, estimant qu’il s’était servi de son statut de ministre pour régler ses comptes avec Marie-Laure Piazza, première présidente de la cour d’appel de Cayenne, en Guyane.

Une affaire remontant à 2016

L'affaire commence en octobre 2016. À l’époque, Marie-Laure Piazza est présidente de la cour d’assises de Bastia (Haute-Corse). Un jour, alors qu'Éric Dupond-Moretti y défend un accusé, il s'en prend à la juge, critiquant notamment sa partialité supposées. Des faits qui ont conduit le parquet à ouvrir une enquête préliminaire et à le sanctionner finalement d’un rappel à la loi pour menaces et actes d’intimidations.

876450610001_6300984190001

Marie-Laure Piazza est arrivée à la tête de la cour d'appel de Cayenne en juillet 2021. C'est alors qu'elle a découvert que sa juridiction allait faire l’objet d’un "examen de situation" diligenté par le garde des Sceaux. Puis en février, les services du Premier ministre embrayent et ordonnent une enquête administrative de l’Inspection générale de la justice à l'encontre de la magistrate.

La juge se demandait si elle doit ce triste sort à sa gestion de la juridiction guyanaise ou à l’inimitié qu’Éric Dupond-Moretti lui porte depuis leur passif bastiais. Elle avait sollicité son syndicat qui avait décidé de porter plainte.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles