Publicité

Une plainte pour homophobie déposée contre le rappeur Kaaris à la suite d’un de ses concerts

Kaaris de nouveau aux prises avec la justice ? Le rappeur fait l’objet d’une plainte déposée auprès du parquet de Paris par deux associations de lutte contre l’homophobie, comme l’a rapporté vendredi le HuffPost. Les faits dénoncés remontent au 29 février dernier, date à laquelle l’artiste de 44 ans se produisait en concert à l’Accor Arena, à Paris. À cette occasion, il a chanté le titre Zoo, paru en 2013. Cette chanson contient des paroles dénoncées par Mousse et Stop Homophobie.

« J’encule Brandon et Dylan » et « Si ces pédés crament au napalm, j’veux la palme » constituent les deux séquences les plus controversées. Selon les associations de lutte contre l’homophobie, elles relèvent d’une injure envers la communauté LGBTQ+. Le chef d’incitation à la haine et à la violence a également été retenu dans cette plainte.

Un passif avec la justice

Considéré comme l’un des rappeurs français les plus populaires, Kaaris a connu une ascension éclair en 2013, lors de la sortie de l’album Or noir. Ce condensé de paroles crues et d’instruments ténébreux a été récompensé par un double disque de platine.

À lire aussi Violences sur son ex-femme : le rappeur Kaaris relaxé par la justice

Mais en dehors des scènes, l’artiste a été mêlé à plusieurs affaires judiciaires. Accusé de violences conjugales par son ex-compagne, il avait été relaxé en novembre 2023. La plaignante, âgée de 41 ans, a été condamnée à deux mois de prison avec sursis des chefs de « violation de domicile » et «...


Lire la suite sur LeJDD