Plainte de Fillon contre le «Canard enchaîné» pour «diffusion de fausses nouvelles»

Libération.fr
Le couple Fillon, le 25 novembre à Paris.

Le candidat LR, arrivé en troisième position au premier tour, a attaqué en justice un article de l'hebdomadaire paru le 12 avril portant sur des fonctions dans un ministère qu'aurait eu son épouse en 1980 et 1981.

L’hebdomadaire satirique l’annonce sur la une de son numéro à paraître ce mercredi : «Fillon à la chasse au "Canard".» Le candidat LR défait au premier tour de la présidentielle a déposé plainte contre le Canard Enchaîné, journal à l’origine des révélations sur de supposés emplois fictifs de sa femme et de ses enfants à l’Assemblée nationale et au Sénat. L’information a été confirmée à l’AFP par l’entourage de Fillon et à Libération par le parquet de Paris, qui précise que le dépôt de plainte a eu lieu peu de temps après le numéro du 12 avril. Les autres articles, et notamment ceux révélant le cœur de l’affaire, n’ont en revanche pas été contestés devant la justice.

«Nous ne pourrons pas rester inertes»

Dans cette édition, le Canard Enchaîné révélait que la future Madame Fillon aurait été embauchée en avril 1980, soit quelques mois avant leur mariage, dans un «ministère parisien». François Fillon travaillait alors comme chef de cabinet adjoint du ministre de la Défense. Pénélope Fillon y aurait touché 6 000 francs brut mensuels jusqu’en mai 1981 et l’arrivée au pouvoir des socialistes. Cité dans l’article, un proche des Fillon se faisait menaçant : «Votre affirmation est fausse, et, si vous l’écrivez, nous ne pourrons pas rester inertes.»

C’est précisément ce qu’a fait l’ancien Premier ministre. Il n’a pas déposé plainte en diffamation, comme il l’avait annoncé au début des révélations, mais pour divulgation de «fausses nouvelles» pouvant influer sur un scrutin, un délit prévu par l’article L97 du code électoral. Un rédacteur en chef et un journaliste du Canard sont convoqués devant la justice le 11 mai, a fait savoir l’hebdomadaire sur son compte Twitter. 

Demain dans "LE CANARD"

Plainte de Fillon contre "Le Canard"
Un (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

La France insoumise divisée, plagiat de Le Pen, Turquie... Le point sur l'actu de ce mardi
Deux candidats assis face-à-face et 14 caméras pour filmer «le» débat
La France insoumise: deux tiers pour le blanc ou l’abstention
Sondage: Macron en forte baisse sur une semaine
Fillon a déposé plainte contre Le Canard enchaîné

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages