La plainte de Darmanin contre Pulvar ulcère la gauche

·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Audrey Pulvar à Deauville, le 7 septembre 2019 (Photo: LOIC VENANCE via AFP)
Audrey Pulvar à Deauville, le 7 septembre 2019 (Photo: LOIC VENANCE via AFP)

POLICE - “Les juges apprécieront”. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé ce dimanche 23 mai dans la soirée son intention de porter plainte contre Audrey Pulvar, tête de liste PS pour les régionales en Île-de-France. Dans le viseur du locataire de Beauvau, des déclarations de la candidate à l’encontre de la police.

Il s’agit d’une plainte pour “diffamation” qui vise “une succession de propos”, a précisé à l’AFP l’entourage de Gérald Darmanin.

Sur le plateau de franceinfo, samedi, Audrey Pulvar était notamment revenue sur la manifestation de policiers qui s’est déroulée devant l’Assemblée nationale. Évoquant un rassemblement soutenu par l’extrême droite, elle avait notamment jugé le rendez-vous “glaçant” et “inquiétant”. Ce week-end, le porte parole de Libres, le mouvement de Valérie Pécresse, a également partagé une vidéo datant de juin 2020 et prise lors d’une manifestation contre les violences policières après la mort de George Floyd et dans laquelle la candidate évoque le racisme dans la police.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La plainte vise également cette vidéo, a précisé l’entourage du ministre. Audrey Pulvar y dénonce “le racisme dans la police” en France, lors d’une manifestation à Paris en hommage à George Floyd, cet Afro-américain tué par un policier à Minneapolis.

Dénonçant une “tentative d’intimidation”, le camp Pulvar a indiqué ce lundi 24 mai qu’une plainte était déposée devant la Cour de justice de la République et une autre pour “diffamation”, contre un ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.