Le plaidoyer de SOS Méditerranée pour éviter des blocages de migrants en mer

L'ONG SOS Méditerranée appelle à l'adoption d'urgence d'un mécanisme de solidarité européenne pour éviter des blocages de migrants qui s'allongent en mer. Cet appel intervient à la veille d'un conseil européen des ministres de l'Intérieur et de la Justice prévu ce jeudi et vendredi, sous la présidence française de l'Union européenne qui s'était fixée pour mission de faire progresser les discussions sur les questions de migrations.

L'ONG SOS Méditerranée, qui a secouru en mer près de 1 000 migrants en détresse depuis le début de l'année, a appelé mercredi 8 juin à l'adoption d'urgence d'un mécanisme de solidarité européenne pour éviter le long blocage à bord de personnes déjà traumatisées.

« Il faut absolument un mécanisme de débarquement prévisible et durable pour les personnes secourues en Méditerranée centrale », a plaidé la fondatrice de SOS Méditerranée, Sophie Beau, à bord de l'Ocean Viking, le navire humanitaire affrété par l'ONG en partenariat avec la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).

En mai, lors de sa dernière mission en Méditerranée centrale, une des routes migratoires les plus meurtrières au monde, l'Ocean Viking a porté secours à quelque 300 personnes, dont un bébé de trois mois et six femmes enceintes, mais a dû attendre une dizaine de jours avant de se voir désigner un port sûr, en Sicile (Italie), pour débarquer ces rescapés.

Beaucoup de souffrances psychiques

(Avec AFP)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles