Le plaidoyer de dix pays européens (dont la France) pour le nucléaire

·1 min de lecture

Le nucléaire a un rôle à jouer contre le réchauffement climatique. C'est ce qu'estiment dix Etats membres de l'Union européenne, dont la France, en publiant dimanche une tribune soutenant l'énergie nucléaire. Signé par le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, et la ministre déléguée chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, ce texte fait également valoir que le nucléaire "contribue de manière décisive à l'indépendance de nos sources de production d'énergie et d'électricité".

Outre la France, il a été signé par la Roumanie, la République tchèque, la Finlande, la Slovaquie, la Croatie, la Slovénie, la Bulgarie, la Pologne et la Hongrie. Les signataires affirment que l'énergie nucléaire "protège les consommateurs européens de la volatilité des prix", alors que les tarifs du gaz sont en forte hausse depuis plusieurs mois par exemple, dans cette tribune publiée dans plusieurs journaux européens, dont Le Figaro en France. Ils considèrent donc "absolument indispensable que l'énergie nucléaire soit incluse dans le cadre de la taxonomie européenne avant la fin de cette année", c'est-à-dire dans la liste des énergies considérées comme vertueuses à la fois pour le climat et l'environnement que la Commission doit proposer dans les prochains mois.

>> A lire aussi - La France veut construire des centrales nucléaires plus petites, économiques et écologiques

Cette classification ouvrira l'accès à la finance verte et donnera un avantage compétitif aux filières reconnues. Le sujet divise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les emballages plastiques bannis pour les fruits et légumes, le mariage avorté entre Auchan et Carrefour... Le flash éco du jour
Cher : des milliers de personnes se rassemblent pour une rave party illégale
Côte-d’Or : le combat d’un village pour sauver son château au cœur d’une incroyable affaire de blanchiment d’argent
Élevages industriels de pieuvres : les premières installations européennes épinglées dans un rapport
Taxation des multinationales : un accord "historique" et une "avancée majeure" pour Emmanuel Macron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles