Plages fermées : une nouvelle mesure contre le virus

Dans la matinée du samedi 1er août, la grande plage des Sables d’Olonne (Vendée) était vide à marée haute. C’est une fermeture inédite et temporaire pour limiter les risques sanitaires. L’évacuation débute à 15 heures, la majorité des baigneurs obtempère. Face à la police municipale, certains font de la résistance. Il n’y a aucune verbalisation mais le front de mer est pris d’assaut par les vacanciers En 15 minutes la plage est évacuée. Il n’y a aucune verbalisation mais le front de mer est pris d’assaut par les vacanciers et très peu portent le masque. La fermeture des plages a été motivée par une flambée de l’épidémie en Vendée : il y a deux fois plus de cas en une semaine selon Yannick Moreau, le maire. "Ce n'est vraiment pas par gaieté de cœur qu’on prend ce genre de mesures, on les prend parce qu’on pense qu’elles sont raisonnables, responsables et proportionnées", indique-t-il.