La plage, la peau, l'iode : des liqueurs comme des parfums

Par Olivier Bompas
·1 min de lecture
H. Theoria - Midi Fauve
H. Theoria - Midi Fauve

Marlène Staiger, issue de l'univers de la parfumerie, est ce que l'on nomme un nez. Camille Hedin, formée à la rigoureuse école de la maison Lenôtre, est issue de l'univers de la haute gastronomie. Portées par le retour en grâce de la mixologie (art des cocktails) et des spiritueux, elles ont créé, en 2017, H. Theoria, une marque de liqueur résolument « disruptive », le mot à la mode pour indiquer que l'on souhaite « casser les codes ».

Pour preuve de leur détermination : Procrastination, Hystérie et Perfidie, leurs trois premières créations, imaginées à partir de caractères humains, vices ou défauts, transposés en interprétations gustatives. Des liqueurs d'un genre nouveau, élaborées avec la précision des grands parfums et ne ressemblant à rien de déjà connu. Elles sont produites en partenariat avec la maison Gabriel Boudier, liquoriste dijonnais réputé. « Ils ont des matières premières incroyables, ils m'en fournissent tous les ans, des nouveautés dont je tombe souvent amoureuse? s'enthousiasme Marlène. On voulait des produits de base irréprochables, c'est la sensation globale qui compte, les ingrédients, c'est secondaire, pas en amont lorsqu'on crée, au contraire, mais pour la personne qui déguste, le but, c'est de se laisser porter par l'émotion. »

Liqueurs de dégustation

Les deux amies viennent de lancer Midi Fauve, leur quatrième création. Marlène explique : « L'idée, c'est l'histoire fantasmée d'un moment, j'imaginais une plage, du soleil, le bain de m [...] Lire la suite