Placido Domingo, accusé de harcèlement sexuel, annule une prestation à Tokyo avant les JO

franceinfo avec AFP

Le ténor espagnol Placido Domingo, accusé de harcèlement sexuel par une vingtaine de femmes, a renoncé à une prestation scénique prévue en avril 2020 au Japon, en amont des Jeux olympiques de Tokyo, ont annoncé vendredi 8 novembre les organisateurs.

"Après mûre réflexion, j'ai pris la décision de ne pas participer au Kabuki-Opéra en raison de la complexité du projet", a déclaré Placido Domingo, cité dans un communiqué du Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. Placido Domingo dit espérer avoir une nouvelle occasion de se produire avec des artistes de Kabuki, une forme théâtrale japonaise où jouent uniquement des hommes, dans un proche avenir. Il a également salué la "fusion entre deux traditions théâtrales signifiant l'union de deux cultures sur la même scène, en parfaite harmonie avec l'esprit des JO."

De précédents concerts déjà annulés

Pas de mention des accusations de harcèlement sexuel auxquelles fait face l'artiste de 78 ans dans le communiqué, mais celui-ci a déjà été forcé de renoncer à plusieurs concerts, aux Etats-Unis notamment, et à une remise de prix de ce fait. Il a également quitté en octobre dernier la direction de l'opéra de Los Angeles, qu'il occupait depuis 2003. "Les accusations récentes dont j'ai fait l'objet dans les médias (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi