Les époux Balkany font appel après la révocation de leur bracelet électronique

·1 min de lecture
Patrick et Isabelle Balkany, à la cour d'appel de Paris, en compagnie de leurs avocats Romain Dieudonné et Pierre-Olivier Sur.
Patrick et Isabelle Balkany, à la cour d'appel de Paris, en compagnie de leurs avocats Romain Dieudonné et Pierre-Olivier Sur.

À la suite de nombreux « incidents de sonnerie », au cours desquels ils n?ont pas respecté les conditions de leur maintien à domicile après leur condamnation pour fraude fiscale, la justice a décidé de révoquer le placement sous bracelet électronique des époux Balkany, a-t-on appris lundi auprès de la procureure d?Évreux, confirmant une information de Mediapart. La magistrate, Dominique Puechmaille, a confirmé cette révocation, survenue à la mi-décembre, à un correspondant de l?Agence France-Presse, ajoutant : « ils ont fait appel », sans préciser quand cet appel sera examiné.

Selon Mediapart, le placement sous bracelet électronique d?Isabelle et de Patrick Balkany a été révoqué le 17 décembre dernier, lors d?une audience du tribunal d?application des peines d?Évreux, à la suite d'une centaine d?incidents. Les époux Balkany sont attachés à cette juridiction en raison de leur résidence dans leur propriété de Giverny (Eure), à une quarantaine de kilomètres d?Évreux.

Un appel suspensif

Contacté par le média d?investigation, l?avocat d?Isabelle Balkany, Pierre-Olivier Sur, affirme « que le parquet a considéré que l?appel [interjeté le 23 décembre, NDLR] était suspensif ».

« Cette décision est un coup de semonce », estime-t-il. « Il y a eu une centaine d?incidents de sonnerie, et un peu de désinvolture? Ils n?ont pas le droit de sortir de la maison, mais quand le chien sort, ils courent après, quand le facteur passe, ils vont au portail. » « Au moment de l?audience [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles