Le PKK est responsable de la mort d'otages turcs en Irak, dit Washington

·1 min de lecture
LE PKK EST RESPONSABLE DE LA MORT D'OTAGES TURCS EN IRAK, DIT WASHINGTON

WASHINGTON/ANKARA (Reuters) - Washington tient les combattants du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) pour responsables de la mort de 13 ressortissants turcs dans le nord de l'Irak, a déclaré lundi le secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, lors d'un entretien téléphonique avec le ministre turc des Affaires étrangères.

Le chef de la diplomatie américaine a par ailleurs transmis à son homologue turc Mevlut Cavusoglu ses condoléances.

Ankara a déclaré dimanche que des combattants du PKK, qu'il considère comme une organisation terroriste, avaient exécuté 13 otages, dont des militaires et policiers. Le PKK a déclaré que certains prisonniers qu'il détenait avaient péri lors d'affrontements dans la région. Il a démenti toute exécution.

Les Etats-Unis avaient fait savoir dans un communiqué dimanche qu'ils "condamneraient cette action avec la plus grande fermeté" si la responsabilité du PKK était avérée.

Durant l'entretien qu'il a eu avec Antony Blinken, le premier depuis que ce dernier a été nommé à la tête du département d'Etat américain, Mevlut Cavusoglu a exprimé son malaise par rapport aux récents communiqués des Etats-Unis, a indiqué le gouvernement turc.

(Humeyra Pamuk à Washington, Tuvan Gumrukcu à Ankara; version française Jean Terzian, édité par Jean-Stéphane Brosse)