Le piton de la Fournaise à la Réunion est en éruption !

Déjà le 7 septembre dernier, une crise sismique associée à des déformations localisées du volcan indiquèrent la remontée du magma vers la surface. Mais celle-ci avorta et le volcan se rendormit, jusqu’à hier… En effet, une nouvelle crise sismique débuta à 6 h 23 heure locale. L’enchaînement des séismes témoignait ainsi des fractures des roches encaissantes permettant le passage du magma.

Puis, à 7 h 48, les sismogrammes du volcan indiquèrent l’apparition d’une vibration continue produite par l’arrivée du magma en surface : le trémor. Celui-ci étant maximal dans le secteur sud-ouest de l’Enclos Fouqué, cela indiquait l’endroit approximatif de l’éruption. Mais il manquait encore des images pour le confirmer.

    
Vers midi, un gendarme du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) arriva dans le secteur du cratère Rivals et découvrit une fissure éruptive de 400 mètres de long environ, sur le flanc est du Kala et Pélé, un des plus grands cônes éruptifs de l’Enclos Fouqué formé lors d’une éruption en 2015. Cette fissure était animée de fontaines de lave de 20 à 30 mètres de haut sur différents évents et alimentait des coulées de lave vers le sud-est.

Comme 98 % des éruptions de ce volcan, cette éruption est située à l’intérieur de l’Enclos Fouqué qui est totalement inhabité. Par conséquent, elle n’engendre que des risques pour les spectateurs qui, pour l’instant, n’ont pas la météo avec eux !

> Lire la suite sur Futura