"Il avait pitié" : ce qu'aurait confié Albert II au sujet de Charlène de Monaco

·1 min de lecture

Le doute plane sur la Principauté de Monaco. Alors que la princesse Charlène a largué les amarres depuis le mois de mars, les habitants se demandent si elle y remettra un jour les pieds. Il faut dire que même si elle a habitué ses sujets à s'absenter, elle n'a jamais quitté aussi longtemps le Rocher. La faute à une infection de la sphère ORL, qui l'empêcherait de prendre l'avion pour revenir d'Afrique du sud. Du moins officiellement. Car en coulisses, il se murmure qu'elle connaîtrait des tensions avec son époux, le prince Albert II. En cause ? Les dernières rumeurs concernant le papa de Jacques et Gabriella. Alors qu'il est déjà père de deux enfants illégitimes, une Brésilienne de 46 ans affirme qu'ils auraient eu un enfant ensemble 16 ans plus tôt, soit au tout début de sa relation avec l'ancienne nageuse olympique. La goutte de trop pour Charlène de Monaco, qui était déjà sur le fil selon plusieurs de ses proches.

Dans les colonnes de Paris Match, une proche amie de Charlène de Monaco a révélé que cette dernière se sentait peu à l'aise au sein de la monarchie. "Elle était pleine de bonne volonté, mais elle s'est vite sentie jugée et incomprise. Alors elle s'est renfermée pour se protéger", a-t-elle déclaré. De plus en plus isolée et en mal-être, elle aurait donc décidé de plier bagages. Une situation que le prince Albert II aurait acceptée sans broncher. Peut-être car il ne sait que trop bien à quel point le poids d'un titre princier peut être lourd à porter.

En effet comme (...)

Lire la suite sur le site de Voici

"Très méchante" : Line Renaud vide son sac au sujet d'Edith Piaf
Laura Tenoudji : ce lien surprenant qu'entretient Christian Estrosi avec son ex, Michael Tapiro
Mort de Johnny Ventura : le chanteur, figure du merengue, est décédé à 81 ans
Charlène de Monaco malheureuse : nouvelles révélations sur son départ du Rocher
Mort de Dusty Hill, le bassiste du groupe ZZ Top, à 72 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles