Des pistes scientifiques pour expliquer le Covid long ?

Des pistes scientifiques existent pour expliquer le Covid long  - Credit:FANATIC STUDIO/GARY WATERS/SCIEN / FST / Science Photo Library via AFP
Des pistes scientifiques existent pour expliquer le Covid long - Credit:FANATIC STUDIO/GARY WATERS/SCIEN / FST / Science Photo Library via AFP

Les recherches scientifiques sur le Covid se poursuivent pour lever ses derniers mystères. Les experts s'intéressent désormais à l'affection longue durée du Covid. Pour certains, il s'agirait de l'effet conjoint des séquelles subies par différents organes du corps. Pour l'autre étude, le mécanisme endommagé se trouverait davantage au niveau des neurones.

« Il y a des preuves concrètes que différents organes subissent des changements » après une hospitalisation liée au Covid, a déclaré, lors d'une conférence de presse, Christopher Brightling, co-auteur d'une étude publiée vendredi dans The Lancet Respiratory Medicine.

Près d'un tiers des malades présentent des anomalies organiques

Ce travail se base sur des IRM réalisées chez 259 patients ayant été hospitalisés pour Covid en 2020-2021. Elles ont été comparées avec des examens effectués chez une cinquantaine de personnes jamais infectées. Près d'un tiers des patients Covid présentaient des « anomalies » dans plusieurs organes, plusieurs mois après leur sortie de l'hôpital. Ces organes incluent notamment le cerveau, les poumons ou les reins et, dans une moindre mesure, le cœur et le foie.

À LIRE AUSSI Covid-19 : ce que l'on sait sur la prochaine campagne vaccinale

Les chercheurs ont, par exemple, recensé des lésions de la substance blanche du cerveau, un phénomène qui peut être associé par la littérature scientifique à un léger déclin cognitif. Pour les auteurs de l'étude, ainsi que des observateurs indépendants [...] Lire la suite