Pistes cyclables, grandes places, signalisation…Comment Anne Hidalgo veut transformer Paris

·2 min de lecture

Paris lance vendredi un vaste chantier visant à établir une "nouvelle esthétique" de la capitale. 

Garder l'héritage haussmannien, mais redessiner les rues de la capitale: Paris lance vendredi un vaste chantier visant à établir une "nouvelle esthétique" pour la ville des Lumières qui, selon certains, "s'enlaidit d'année en année". Après de nouvelles pistes cyclables et la rénovation de grandes places (de la Bastille, d'Italie, Nation,...), Anne Hidalgo, réélue en juin maire de la capitale, compte poursuivre son objectif de rénover en réduisant la place de la voiture et adapter la ville au changement climatique.

Cette ambition doit bientôt s'appliquer aux petits objets de la rue: la mairie ouvre une consultation pour "rationaliser" et renouveler le mobilier urbain en lançant des concours de design, pour une restitution finale prévue en septembre 2021. La majorité socialiste veut ainsi s'attaquer à un grief régulier, celui d'une ville sale et mal entretenue. "Paris s'enlaidit d'année en année avec une constance effrayante", fustige l'opposante Nelly Garnier, élue LR au Conseil de Paris. "Les millions utilisés pour la rénovation des grandes places n'a servi qu'à en faire des lieux plus dysfonctionnels, et pas végétalisés", ajoute-t-elle, "c'est un échec absolu".

"Paris est la plus belle ville du monde ? Les Parisiennes et les Parisiens ne semblent aujourd'hui plus tout à fait d'accords avec ce constat", reconnaît Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la Maire de Paris chargé notamment de l'urbanisme et de l'architecture.

Le paysage(...)


Lire la suite sur Paris Match