Piscine de Roubaix : une campagne de financement pour restaurer l'exceptionnelle collection de tissus

Dès la première moitié du 19e siècle, les grands industriels du textile de la ville décident de préserver la mémoire technique et esthétique de la production locale. Ainsi des centaines d’échantillons significatifs sont conservés et répertoriés dans de gros ouvrages reliés, présentés dès 1835, date de la création du musée industriel de Roubaix. Un fonds qui va s’enrichir au fil des décennies et qui témoigne aujourd’hui du riche passé de l’industrie textile roubaisienne. La Piscine, qui a hérité de ces collections, aimerait maintenant les mettre un peu plus en avant et fait donc appel à la générosité du public et des entreprises pour sauvegarder ce patrimoine.Un quart des pièces inventoriées Le chantier est titanesque. Les collections de tissus comptent 40 000 pièces et pour le moment, seules 10 000 sont à ce jour inventoriées. Une fois ce travail achevé, il faudra ensuite restaurer les pièces les plus abîmées afin d’assurer leur préservation. Et tout cela coûte cher, d’où l’idée de lancer cette campagne de financement ouverte jusqu’à la fin du mois de février. A terme, le musée de La Piscine espère pouvoir faire découvrir aux donateurs comme aux autres la richesse de ce fonds et les liens tissés entre industriels et artistes.On a vraiment besoin de ce soutien, de cet appui, du public comme des entreprises. Le premier musée de Roubaix a été créé par des industriels et ce lien entre le tissu économique local et le musée n’a jamais été rompu. Il est vraiment important qu’on l’entretienne. Alice Massé Conservatrice-adjointe de La Piscine de RoubaixLe @MuseeLaPiscine de #Roubaix lance une campagne de financement participatif pour la restauration de la collection textile du musée du 15/12 au 31/01 en collaboration avec la plateforme @DartagnansFR ➡️ https://t.co/0R69rdTKJK pic.twitter.com/V3ZqFK5vE0 — Ville de Roubaix (@roubaix) December 15, 2020