La Piscine (Arte) : la décision radicale d'Alain Delon pour imposer Romy Schneider sur le film

·1 min de lecture

C'est un film dont l'imagerie glamour a perduré au fil des années, prenant d'ailleurs souvent le pas sur le scénario. Tourné à l'été 1968 à Ramatuelle, dans une somptueuse villa sur les hauteurs de Saint-Tropez, La Piscine est l'une des collaborations les plus emblématiques du tandem Romy Schneider/Alain Delon. Dans le film réalisé par Jacques Deray, ils incarnent Marianne et Jean-Pierre, un couple qui passe des vacances paisibles dans le Sud de la France. Marianne invite un jour Harry (Maurice Ronet) à passer les voir. Ami de longue date de Jean-Paul, celui-ci arrive en voiture de sport, accompagné de Pénélope (Jane Birkin), sa fille, dont tout le monde ignorait l'existence. Marianne leur propose de rester quelques jours, ce qui ne plaît guère à Jean-Paul car il sait qu'Harry et elle ont été amants. Dès lors, l'ambiance se crispe à la villa. Persuadé que Marianne est attirée par Harry, Jean-Paul est de son côté troublé par Pénélope.

Ce sensuel jeu de dupes a rencontré un grand succès lors de sa sortie en 1969 (plus de 2,5 millions de spectateurs en France), faisant beaucoup pour la mythologie du coupe Romy/Delon. Pourtant, lorsqu'ils se retrouvent sur le tournage, c'est la première fois que les deux stars se revoient depuis leur séparation en 1964, à l'exception d'une brève rencontre lors d'un gala. Après cinq ans de passion orageuse, Alain Delon avait quitté Romy pour Nathalie. L'interprète de Sissi s'est progressivement éloignée des plateaux de cinéma après deux événements marquants (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Laurent Delahousse partage une rare photo de Swann, Alice Taglioni sous le charme de sa fille
"On ne connaît pas les effets secondaires" : Brigitte Bardot (86 ans) exprime son refus du vaccin contre la COVID-19
Alain Delon : son demi-frère évoque les blessures d'enfance de l'acteur
Mort de Barbara Shelley, actrice de Dracula et Chapeau melon et bottes de cuir, de la Covid-19
La vie est un long fleuve tranquille (TFX) : raviolis, immaculée conception et bigoterie… les dessous d'une comédie culte