Les pires années qu’a connu l’humanité !

Nathalie Mayer, Journaliste
·2 min de lecture

Des méga incendies un peu partout sur la planète pour commencer. Des ouragans par dizaines qui se déchaînent au-dessus de l’Atlantique. La glace de l’Arctique qui fond à vue d’œil. Des niveaux record de CO2 dans l’atmosphère. Avec, en cerise sur le gâteau, une pandémie de Covid-19 qui, fin décembre, avait fait au moins 1,8 million de morts dans le monde — plus de 63.000 en France. Et mis à terre toutes nos économies. De quoi, pour certains, qualifier 2020 comme pire année de tous les temps.

Pourtant, même si c’est difficile à imaginer aujourd’hui, l’histoire nous rappelle que l’humanité a déjà connu, par le passé, des années bien pires que celle-ci.

Un hôpital d’urgence au Kansas (États-Unis), pendant la pandémie de grippe espagnole en 1918. © Otis Historical Archives National Museum of Health and Medicine, Flickr, CC by-2.0
Un hôpital d’urgence au Kansas (États-Unis), pendant la pandémie de grippe espagnole en 1918. © Otis Historical Archives National Museum of Health and Medicine, Flickr, CC by-2.0

En 1918, la grippe espagnole

Selon les registres, la grippe espagnole qui frappa le monde en 1918 fit entre 50 et 100 millions de morts, parmi lesquels plus de deux millions d’Européens. C’est bien plus que la Première Guerre mondiale qui venait alors tout juste de s’achever, laissant les populations harassées et dans un état sanitaire délicat. De quoi la hisser au rang de pandémie la plus grave de l’histoire de l’humanité.

À l’époque, pas de médicaments pour soigner les malades. Ils mourraient souvent une dizaine de jours après avoir déclaré de premiers symptômes douloureux. La grippe se propageait d’autant plus rapidement que l’on ignorait tout des précautions élémentaires à prendre pour l’en empêcher : lavage des mains, distanciation sociale, confinement, etc.

Au milieu du XIVe siècle, la peste noire a fait des millions de victimes en Europe. © Viktor, Adobe Stock
Au milieu du XIVe siècle, la peste noire a fait des millions de victimes en Europe. © Viktor, Adobe Stock

En 1349, la peste noire

Cette année-là, la Peste noire ravageait l’Europe. Elle faisait entre 25 et 35 millions de victimes — entre 1347 et 1352, plus exactement. Soit entre 30 et 50 % de la population du Vieux continent. Une peste noire venue d’Asie. Il se...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura