"La pire réponse serait de fermer" les églises affirme l'abbé Grosjean)

Pour l’abbé Grosjean, curé et responsable des questions politiques pour le diocèse de Versailles, "la pire réponse serait de fermer nos lieux de culte", après l'attentat qui a fait trois morts dans une basilique à Nice.