Le pire cauchemar de Lady Diana chez les Windsor : la princesse Anne, soeur aînée de Charles

Ce 12 février, la télévision britannique diffuse un documentaire sur les enfants de la reine Elizabeth II. L'occasion pour son auteur, le journaliste Jeremy Paxman, de revenir sur la peur que la princesse Anne, soeur aînée de Charles, inspirait à Lady Diana...

Prudence, Meghan Markle ! Les caméras de télévision britannique ont saisi la conversation, en octobre dernier. Alors qu'Eugénie d'York s'apprête à faire son entrée dans la chapelle Saint-Georges pour épouser Jack Brooksbank, la duchesse de Sussex est assise à côté de la princesse Anne. Les deux femmes échangent des amabilités. Déjà au courant de la grossesse de l'épouse d'Harry, la fille aînée d'Elizabeth II semble particulièrement avenante. Quelques semaines plus tard, c'est la douche froide. Dans un documentaire consacré à Sa Majesté, Anne, aussi attachée au protocole que sa mère et verticale que son père, le prince Philip, exprime son dédain pour les accolades et les selfies auxquels la jeune génération des Windsor - comprendre William, Kate, Harry et Meghan - cède, quand elle rencontre des foules. Pas son genre. Trop vulgaire.

A 68 ans, la très discrète, mais très nuisible soeur aînée de Charles n'a donc pas changé. Dans un documentaire sur les enfants de la reine, diffusé par Channel 5 ce mardi 12 février, Jeremy Paxman, journaliste star de la BBC et confident de Lady Diana, revient plus explicitement sur la peur qu'Anne inspirait à la défunte princesse de Galles. Véritable peau de vache, la fille d'Elizabeth II aurait pris la promise de Charles en grippe, dès son arrivée chez les Windsor. Au départ, de la pure jalousie : célébrée pour sa beauté dans les années 70, Anne aurait pris ombrage de Diana, parce qu'elle la "démodait". Puis, parce que sa manière d'aborder le public,

Retrouvez cet article sur GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :