Pire audience pour le débat d'entre-deux-tours Macron-Le Pen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Graphique des audiences du débat d'entre-deux-tours opposant Emmanuel Macron à Marine Le Pen. (Photo: Graphique HuffPost)
Graphique des audiences du débat d'entre-deux-tours opposant Emmanuel Macron à Marine Le Pen. (Photo: Graphique HuffPost)

Graphique des audiences du débat d'entre-deux-tours opposant Emmanuel Macron à Marine Le Pen. (Photo: Graphique HuffPost)

PRÉSIDENTIELLE - Le débat d’entre-deux-tours perd encore des téléspectateurs. D’après Médiamétrie, le duel, qui opposait une nouvelle fois Emmanuel Macron à Marine Le Pen, a réuni près de 15.6 millions de téléspectateurs au total, dont 14,1 millions sur TF1 et France 2 (61,4% des 4 ans et plus ), qui co-organisaient la passe d’arme entre les deux candidats.

Soit le pire score pour un débat d’entre-deux-tours comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous.

En 2017, leur match aller avait rassemblé 15,2 millions de téléspectateurs sur les deux chaînes, et 16,5 millions au total. Ce qui était déjà une audience historiquement basse rappelle Puremédias.

Cette année, outre TF1 et France 2, les chaînes d’information BFMTV, CNews ou encore LCI, et les chaînes parlementaires, LCP/Public Sénat, le diffusaient aussi. Au total, le débat, présenté par Gilles Bouleau et Léa Salamé, a totalisé une part d’audience de 68,3% toutes chaînes confondues.

Celui-ci, musclé mais “plus discipliné” qu’en 2017 d’après Emmanuel Macron, a notamment été marqué par le faux départ de Marine Le Pen, ainsi que de vifs échanges sur la Russie, le pouvoir d’achat, ou encore le port du voile.

D’après un sondage Elabe pour BFMTV/L’Express/SFR, le président sortant a été le plus convaincant pour 59% des téléspectateurs. Cependant, l’ambition du programme de la cheffe de fil du Rassemblement national a su satisfaire 51% des sondés.

À trois jours du second tour de la Présidentielle, Emmanuel Macron semble tout de même bien parti pour être réélu, avec 56,5% des intentions de vote au second tour, contre 43,5% pour son adversaire d’après un sondage Ipsos pour franceinfo et Le Parisien-Aujourd’hui en France.

À voir également sur Le HuffPost: Le débat de l’entre-deux-tours s’est animé sur l’international

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles