Des pirates informatiques s'en prennent à un méga-radiotélescope au Chili

Des pirates informatiques s'en prennent à un méga-radiotélescope au Chili

Le radiotélescope ALMA, le plus puissant du monde, a été victime au cours du weekend d'une cyberattaque.
L'annonce a été faite ce mercredi.
Ce méga-équipement est situé dans le nord du Chili.

Le radiotélescope ALMA, le plus puissant du monde, installé dans le nord du Chili, a été victime au cours du weekend d'une cyberattaque qui a entraîné la suspension de certaines de ses activités, a indiqué l'observatoire mercredi.

"Samedi 29 octobre, à 06H14 heures (10H14 GMT), l'observatoire ALMA au Chili a subi une cyberattaque sur ses systèmes informatiques", a indiqué l'observatoire sur son compte Twitter.

L'ALMA a précisé que l'attaque l'a contraint à suspendre "les observations astronomiques et son site web", tandis que ses services de messagerie électronique "fonctionnent de manière dégradée".

"L'attaque n'a compromis ni les antennes ni aucune donnée scientifique", a déclaré l'ALMA, une entreprise conjointe entre des partenaires européens, américains et japonais, en coopération avec le Chili.

Le réseau Atacama Large Millimeter Array (ALMA) compte 66 antennes situées à plus de 5 000 mètres d'altitude sur le plateau de Chajnantor, dans le désert d'Atacama et emploie plus de 300 personnes.

L'attaque informatique n'a pour l'instant pas été revendiquée.