La pique discrète de Blanche Gardin à Léa Salamé en pleine interview

Julien Harel
Blanche Gardin au micro de la matinale de France Inter, ce vendredi 22 mars.

MÉDIAS - L'humoriste Blanche Gardin s'est fendue d'une petite vanne à destination de Léa Salamé, lors de la matinale de France Inter ce vendredi 22 mars. Pour la bonne cause, puisqu'elle interviewait Christophe Robert, le délégué général de la fondation Abbé Pierre.

"C'est nul, je suis nulle, je ne vais jamais coucher avec Raphaël" a balancé Blanche Gardin après avoir tenté de formuler une question à Christophe Robert. L'humoriste engagée auprès de la Fondation Abbé Pierre, faisait référence au récent retrait de l'antenne de Léa Salamé, dont le compagnon, Raphaël Glucksmann, est candidat aux élections européennes, soutenu par le PS.

Sur un ton faussement critique, Blanche Gardin rappelle que le nombre de sans-domicile a augmenté de 50% en 10 ans en France. "Qu'est ce que vous foutez?" a-t-elle lancé à son interlocuteur. Qui lui a répondu sur le même ton: "Que font les associations oui! On a les prix des loyers qui ont flambé depuis les années 2000 (...), on a des expulsions locatives qui augmentent chaque année, on a un numéro 115 destiné aux personnes à la rue qui est tellement saturé que deux tiers des personnes ne l'appellent même plus. Que font les associations, que font les travailleurs sociaux?", a-t-il répété. Avant de conclure: "Sauf que ce serait drôle si ce n'était pas aussi tragique".

L'humour pour la bonne cause

Blanche Gardin a admis, toujours au micro de France Inter, n'avoir réellement pris conscience du problème en se rapprochant des bénévoles de la fondation. "Je me suis rendu compte que ma vision du problème des sans-abris était sous-tendue par une idéologie fataliste (...), on a des sans-abris comme on a du lierre sur les maisons".

Retrouvez cet article sur le Huffington Post