Des piqûres sauvages rapportées pendant les fêtes de Pampelune en Espagne

La psychose des mystérieuses piqûres qui font perdre toute volonté s’est emparée des fêtes de taureaux de la San Fermin à Pampelune, en Navarre. Quatre femmes ont déposé plainte pour avoir ressenti des malaises après avoir senti une piqûre sauvage dans le bras.

Avec notre correspondante à Madrid, Diane Cambon

Inconnu jusqu’ici dans le pays, le phénomène des piqûres sauvages vient de faire son entrée en Espagne, durant les traditionnelles fêtes de la San Fermin, connues pour durer toute la nuit. Les quatre femmes victimes de ces agressions se trouvaient toutes dans la rue au milieu de la foule. Chacune d’entre elles se trouvait à un endroit différent, mais toutes ont déclaré qu’il y avait des groupes de Français autour d’elles, au moment de l’agression.

Des milliers de touristes français et du monde entier viennent participer chaque année aux fameux encierros, les lâchers de taureaux dans les rues. Les fêtes de Pampelune, où l’alcool coule à flots durant une semaine, ont été le lieu de plusieurs agressions sexuelles, notamment d'un viol collectif qui marqua l’ensemble du pays en 2016. Depuis, la mairie et les associations veillent pour que ces fêtes soient exemptes d’agressions machistes et sexuelles et redoutent que les piqûres sauvages ne viennent entacher la fête.

Déjà 800 plaintes en France et un mystère qui reste entier

(Et avec AFP)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles