Piqûres en boîte de nuit: le procureur de Grenoble fait le point sur l'enquête

Des piqûres ont été signalées dans cette boîte de nuit grenobloise - BFMTV
Des piqûres ont été signalées dans cette boîte de nuit grenobloise - BFMTV

876450610001_6305355144112

Depuis le mois de mars, plusieurs jeunes femmes et hommes ont porté plainte après avoir ressenti une sensation de piqûre en boîte de nuit, suivie de différents symptômes. Face à ces agressions, des enquêtes ont été ouvertes dans différentes villes de France.

Parmi elles: Grenoble. Son procureur, Éric Vaillant, était invité de BFMTV ce vendredi matin. Il a détaillé: "Nous en sommes à treize plaintes. Onze chez les policiers et deux traitées chez les gendarmes."

Cinq établissements sont concernés, pour la plupart des discothèques, mais aussi une salle de concert.

"Tous les événements ont eu lieu dans le même temps, à savoir pendant le week-end de Pâques", a poursuivi le magistrat. "A part une victime qui évoque peut-être quelque chose dans son verre, pour l'ensemble il s'agit de piqûres."

Pas de portrait-robot et une substance encore à déterminer

Sur notre antenne, Éric Vaillant a confirmé qu'il s'agissait bien de piqûres, s'appuyant sur les analyses des médecins légistes. Pour autant, à ce stade, "les analyses toxicologiques n'ont pas permis de retrouver la trace de GHB", a concédé le procureur, en attente de nouveaux résultats dans les prochaines heures.

876450610001_6305353640112

Ce que l'on sait en revanche, c'est que toutes les victimes ont fait état de malaises, généralement assez brefs, accompagnés de vomissements. Des symptômes confirmés par le procureur de Grenoble sur BFMTV.

Reste désormais aux enquêteurs d'établir un profil pour espérer interpeller un suspect. Une mission pour laquelle le procureur de Grenoble a concédé ne pas avoir de portrait-robot "pour le moment".

"On essaye de travailler sur les vidéo-surveillances des boîtes de nuit et des alentours. C’est un gros travail compte tenu du nombre de victimes. On travaille aussi sur les recoupements grâce aux témoignages", a-t-il ajouté.

En France, plus de 100 plaintes pour piqûres ont été enregistrées.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles