Piqûre de drogue en boîte de nuit : «J'ai complètement perdu la vue»

·2 min de lecture

Les témoignages de victimes de piqûres sauvages se multiplient. Ces derniers jours, à Grenoble, sept personnes âgées de 17 à 22 ans ont été victimes de piqûres lors de sorties en boîte de nuit durant le week-end de Pâques. Elles ne sont pas rendues compte tout de suite de ce qui s'était passé, mais toutes décrivent des symptômes assez similaires. Zoé, 20 ans est allée faire la fête jeudi dernier aux Marquises, une boîte à Grenoble. "Je me suis sentie très mal d'un coup, j'ai vu tout qui tournait très rapidement autour de moi puis j'ai complètement perdu la vue", raconte-t-elle.

Un malaise d'une dizaine de minutes

"Je ne voyais rien du tout et j'ai essayé de sortir en marchant un peu à tâtons et en sortant mes jambes se sont coupées. Je n'avais plus aucune force donc je suis tombée par terre et je ne sais pas trop comment j'ai réussi à m'asseoir sur le bord du trottoir en face de moi."

Un malaise qui a duré en tout une dizaine de minutes. Il faut préciser que Zoé n'avait bu qu'un seul verre d'alcool jusque-là et qu'à côté d'elle, un jeune homme a eu exactement les mêmes symptômes au même moment. Le lendemain, la jeune femme a toujours très mal à la jambe droite. Elle va donc voir son médecin qui détecte la trace de la piqûre au niveau de sa fesse.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

"C'est une sorte de tout petit bouton rouge. Ça doit faire deux ou trois millimètres de diamètre. C'est vraiment juste rouge", détaille-t-elle. "Moi, je l'ai confondue avec u...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles