Pippa Middleton dans la tourmente : son mari fortuné accusé d’avoir profité des aides publiques

·1 min de lecture

La révélation tombe alors que Pippa Middleton est enceinte de son deuxième enfant, et aurait besoin de calme… et non de ce genre de coup de projecteur sur son mari. Selon le Daily Mail, James Matthews et son frère Spencer auraient touché une aide économique accordée par le gouvernement britannique aux entreprises touchées par la crise sanitaire, et en difficulté à cause de la pandémie de Covid-19. Ainsi, grâce à ces aides, les entreprises peuvent financer le chômage partiel de chaque employé dans le besoin. N’importe quelle entreprise peut faire cette demande… dont celles de James Matthews, le mari milliardaire de Pippa Middleton, et de son frère Spencer, dont la fortune est estimée à 3 millions de livres, soit 3,4 millions d'euros. La révélation de ces aides accordées à de riches patrons fait beaucoup de bruit en Grande-Bretagne.

L'État britannique a publié la liste des entreprises qu’il a aidées au mois de décembre 2020, et le nom des deux riches entrepreneurs figure dessus selon le Daily Mail. Le média ajoute que James Matthews a utilisé l'argent du contribuable pour payer six personnes qu’il emploie à Glen Affric, son domaine de chasse écossais, qui n’est plus en activité depuis le confinement. Son frère Spencer, lui, a mis au chômage partiel plusieurs salariés de sa jeune entreprise de boissons alcoolisées, The Clean Liquor Co. Le scandale touche surtout l’aîné des deux, James Matthews. Un député s’est notamment indigné de ces révélations : « Je soutiens pleinement le programme (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Lorie Pester : pourquoi son retour dans Demain nous appartient n’est pas définitif
PHOTO Laurent Delahousse endeuillé : son émouvant hommage à son chien émeut les internautes
PHOTO Pauline Tantot célèbre son amoureux sur Instagram : les internautes sont divisés
Alessandra Sublet dévoile la drôle d'anecdote que Brigitte Macron lui a racontée sur Donald Trump
Sara (Koh-Lanta) en dépression : son genou la fait souffrir au point d’avoir envisagé l’amputation