Pippa Middleton a donné naissance à son deuxième enfant : c’est une fille !

·1 min de lecture

Pendant que la famille royale britannique est en pleine tourmente depuis les révélations fracassantes de Meghan Markle et du prince Harry face à Oprah Winfrey, les choses sont un peu plus douces du côté des Middleton. Ce lundi 15 mars, Pippa et son mari James Matthews ont enfin pu prendre dans leurs bras leur deuxième enfant. La célèbre sœur de Kate Middleton et son époux – à qui elle avait dit « oui » en 2017 dans l’église St Mark, à Englefield - ont agrandi leur famille. En décembre dernier, le média américain PageSix avait annoncé qu’ils s’apprêtaient à devenir parents une seconde fois. « Pippa et James sont ravis, c'est une excellente nouvelle en plein milieu d'une année difficile. Toute la famille est aux anges », avait alors confié une source proche de la famille Matthews. Une information vite confirmée par le Daily Mail, qui suit de près la vie des membres de la famille royale et de leur proche entourage. Ce lundi 15 mars, c’est d’ailleurs Rebecca English, la spécialiste de la royauté du quotidien britannique, qui a annoncé la bonne nouvelle sur Twitter.

« J’apprends que Pippa (Middleton) Matthews a donné naissance à son deuxième enfant ce matin, a annoncé la journaliste à ses abonnés dans l’après-midi. Grace Elizabeth Jane est née à 4h22 et pèse 2,9 kilos. La mère et le bébé se portent bien. » C’est donc une petite fille qui vient agrandir la famille, un peu moins de trois ans après la naissance d’Arthur Michael William. Le petit garçon, venu au monde le 16 octobre 2018, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Jamel Debbouze en deuil : pourquoi il ne porte pas le même nom de famille que son père ?
Carla Moreau accusée de sorcellerie : Julien Guirado réagit à l'affaire
Rebecca Hampton (Plus belle la vie) : pourquoi sa fille était ravie lors du premier confinement
Sophie Davant : son tacle bien senti à certains acheteurs d'Affaire conclue
Alain-Fabien Delon : ce qui le trouble dans sa ressemblance avec son père, Alain Delon