Piotr Pavlenski a voulu "dénoncer l'hypocrisie" de Benjamin Griveaux, selon son avocat

1 / 2

Affaire Griveaux: le couple Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo déféré au parquet

Une vidéo à caractère sexuel a amené Benjamin Griveaux à se retirer de la campagne municipale à Paris.

L'activiste russe Piotr Pavlenski à revendiqué la divulgation de ces contenus intimes. Son avocat, Juan Branco, un proche du mouvement des gilets jaunes, explique à BFMTV que son client a agit pour des raisons politiques. 

"Un engagement très fort contre le régime actuel"

"Il s'est rendu compte que le régime actuel dérivait de façon proche à celle qu'il avait connu en Russie, toute aussi répressive et  liberticide et a décidé de reprendre son combat", a-t-il affirmé. "Piotr Pavlenski a voulu "dénoncer par tous les moyens possibles la mainmise de la Macronie sur le pouvoir politique. Il a fait ça dans un geste politique, de rupture."

L'avocat proche des milieux d'extrême gauche ajoute: "Face à quelqu'un qui utilise son intimité et sa vie privée pour se faire élire, notamment via Mimi Marchand, Voici, Closer, il a voulu dénoncer l'hypocrisie et les abus d'un pouvoir en général."

Voulait-il atteindre avant tout Emmanuel Macron? La réponse est oui. "Il a un engagement très fort contre le régime actuel, et en l'honneur de toutes les personnes qui ont été blessées, arrêtées, mutilées pendant la crise des gilets jaunes."

Quel rôle à joué Juan Branco?

Juan Branco assure qu'il a averti son client des risques qu'il encourait:

"Je lui ai expliqué la législation française. Je voulais m'assurer qu'il était pleinement conscient...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi