Piotr Pavlenski dit "avoir trouvé bizarre" que Benjamin Griveaux se retire après la diffusion des vidéos

1 / 2

Piotr Pavlenski dit "avoir trouvé bizarre" que Benjamin Griveaux se retire après la diffusion des vidéos

Piotr Pavlenski, l'activiste russe mis en examen et placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l'affaire des vidéos intimes de Benjamin Griveaux, a confié au Parisien ce vendredi qu'il avait été étonné de la plainte mais aussi de la démission de l'ex-candidat aux municipales à Paris.

Il a trouvé ça "bizarre". Piotr Pavlenski, l'artiste russe qui affirme être à l'origine de la diffusion des vidéos à caractère sexuel de Benjamin Griveaux, confie ce vendredi au Parisien avoir été surpris que le candidat LaREM à la mairie de Paris décide de démissionner et de porter plainte dans le cadre de cette affaire.

"J'ai trouvé bizarre qu'il démissionne, et j'ai été surpris qu'il porte plainte", affirme ce vendredi l'activiste au journal francilien.

L'artiste russe répète avoir volé les vidéos

Dans ce nouvel entretien, l'activiste dit qu'il savait que sa petite-amie Alexandra de Taddeo, elle-aussi mise en examen dans l'affaire, avait eu une relation avec Benjamin Griveaux, car elle le lui avait dit. Néanmoins, il assure qu'il ignorait qu'elle avait conservé de telles vidéos.

Au Parisien, Piotr Pavlenski confirme donc la version déjà livrée à CNN, selon laquelle il aurait volé ces vidéos à la jeune femme de 29 ans:

"Comme on partage le même ordinateur, je les ai trouvées et, en novembre, je les ai prises sans lui demander."

Bien qu'Alexandra de Taddeo savait qu'il préparait (le site) Pornopolitique", l'artiste russe soutient qu'"elle ne connaissait pas tous les détails". Selon lui, "quand la vidéo a commencé à circuler, elle n'était pas du tout contente".

Il défend également la version livrée par l'avocat Juan Branco sur notre antenne, selon laquelle il n'aurait joué qu'un rôle de conseil juridique auprès de...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi