«Pilule-salle de gym» : la méthode pour améliorer son endurance et sa confition physique sans faire de sport

Ce matin, vous nous parlez d’une innovation dont on a tous rêvé : il s’agit d’une « pilule-salle de gym ». Il suffirait de prendre un cachet pour nous transformer en athlètes, sans avoir à faire le moindre exercice. C’est sérieux ?

C’est très sérieux ! Il s’agit d’une découverte de chercheurs des écoles de médecine du Baylor College et de l’université de Stanford aux États-Unis. Ils l’ont testée sur un groupe de souris un peu mollassonnes et en surpoids. Au bout de dix jours, celles à qui on avait donné la pilule ont d’elles-mêmes cessé de se goinfrer. Et quand on les a fait courir dans une roue, elles ont tenu presque deux heures de plus que leurs camarades. Ce qui est énorme.

Preuve que la pilule améliore l’endurance et la condition physique, sans avoir à s’entrainer. Et qu’en plus, elle régule l’appétit. Appliqué aux humains, cela voudrait dire qu’on pourrait transformer un pantouflard-obèse en joggeur accompli. Cela fait rêver !

Ça ressemble quand même à du dopage.

Non, pas vraiment. Ils ont également essayé la pilule sur des souris sportives, et cela n’a fait aucune différence. Les résultats ne sont vraiment spectaculaires que chez celles qui ne font aucun exercice.

En fait, ils ont identifié une substance que sécrète l’organisme quand on fait du sport. La substance qui pousse l’organisme à transformer et qui finit par le rendre aussi efficace que celui de ceux qui s’entrainent régulièrement. Il se trouve qu’une substance similaire est sécrétée aussi bien chez les hommes q...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles