Une pilote de voltige paraplégique

France 3

C'est un accident d'avion en Haute-Loire, dont elle a été la seule survivante, qui a changé la vie de

Dorine. Elle qui vivait en partie pour ces instants passés en l'air, a décidé de ne pas laisser son handicap l'empêcher d'assouvir sa passion. "Déjà je perdais l'usage de mes jambes et si, en plus de cela, je devais perdre ma passion pour l'aviation, c'était impensable", nous dit-elle.

"La moitié des sensations"

"Je suis très fière, je ne pensais pas en arriver là", poursuit-elle. Elle s'est battue inlassablement pour pouvoir, dans un premier temps, remonter dans un avion, puis retrouver suffisamment de confort pour pouvoir effectuer ces cascades si délicates à maîtriser. "Je suis obligé d'attacher mes jambes dans l'avion pour éviter qu'elles ne s'envolent lors des retournements", raconte-t-elle, rappelant qu'elle n'avait plus que "la moitié des sensations" et qu'il fallait s'adapter à cette nouvelle façon de voler.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Jardin. L'échalote perpétuelle : à toutes les sauces !
A toutes saveurs. La blanquette de veau de "La Vieille"
Des traces d'iode radioactive détectées dans l'air, en France et en Europe
Grippe aviaire : dans les Landes, la crise impacte le travail
Mémoires d'écran : médecines parallèles

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages