Le pigeon rose, ce drôle d'oiseau cousin du dodo, est toujours vivant

10 pigeons roses. C'est ce qu'il restait sur l'île Maurice dans les années 1980 après la large disparition de sa population. Ce volatile qui habite l'île mauricienne, aux ailes légèrement rosées, n'est visible nulle part ailleurs. Membre à part entière de la faune endémique locale, il a pu être sauvé de l'extinction par d'importants efforts de conservation, ramenant sa population à entre 400 et 500 individus. Mais le pigeon rose n'est pas tout à fait tiré d'affaires. Sans intervention génétique, il pourrait s'éteindre d'ici une centaine d'années.

Ce curieux oiseau, aussi appelé pigeon des mares, n'est pas tout à fait comme les autres. Non pas seulement du fait de sa teinte particulière, mais de son habitat, et notamment la petite île aux Aigrettes, une réserve naturelle inhabitée, située non loin de l'île principale. Là, il se nourrit de bourgeons, de graines, de fruits et de fleurs locales. Cette flore endémique qui a sûrement aussi nourri le dodo, cet oiseau préhistorique disparu à la fin du XVIIe siècle, et qui vivait seulement sur l'île Maurice. À la différence de son cousin, le pigeon rose subsiste toujours, malgré les menaces qui pèsent sur lui : comme la disparition de son habitat forestier à cause de l'urbanisation, mais aussi la raréfaction de sa source d'alimentation, du fait de la multiplication des plantes invasives, comme le goyavier de Chine, et enfin l'introduction d'espèces prédatrices, comme les rats ou certains singes. C'est notamment grâce à des mesures de protection, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment s'appelle le bébé du requin ?
Quelle est la différence entre un golden retriever et un labrador ?
1 344 mètres de profondeur : cette tortue a battu un record du monde de plongée !
Dérèglement climatique : les baleines grises du Pacifique ont beaucoup rétréci
Comment se passe la première visite chez le vétérinaire pour un chaton ?