Pierre Vernazza nous présente les 42 plus gros astéroïdes de la Ceinture principale qu'il a étudié

·1 min de lecture

Grâce au Very Large Telescope de l’Observatoire européen austral (VLT de l’ESO) installé au Chili, des astronomes ont acquis les images de 42 des objets les plus proéminents de la ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter. Cet échantillon d’astéroïdes est le plus étendu et le mieux résolu dont nous disposions à ce jour. Ces images ont été acquises par l’instrument Sphere qui a pour principal objectif de détecter et de caractériser, au moyen de l’imagerie directe, des exoplanètes géantes en orbite autour d’étoiles proches.

Cette campagne d’observations d’apparence anodine est d’un intérêt scientifique bien plus grand qu’il y paraît. En effet, l’acquisition, au moyen des télescopes terrestres, des images détaillées de ces 42 objets « constitue une formidable avancée dans l’étude des astéroïdes, et contribue à répondre à la question de la Vie, de l’Univers, et du Tout », explique l’ESO dans son communiqué de presse.

« Jusqu’à présent, seuls trois grands astéroïdes de la ceinture principale, Cérès, Vesta et Lutétia, avaient été imagés avec un niveau de détail élevé, lorsque leurs chemins avaient croisé celui des sondes spatiales Dawn de la Nasa et Rosetta de l’Agence spatiale européenne », précise Pierre Vernazza du Laboratoire d’Astrophysique de Marseille (France) et auteur principal de l’étude sur les astéroïdes publiée dans la revue Astronomy & Astrophysics

Des plus grands, Cérès et Vesta, aux plus petits, Urania et Ausonia

La plupart des 42 objets composant leur échantillon présentent des dimensions supérieures à 100 kilomètres. L’équipe a notamment imagé la quasi-totalité des astéroïdes de taille supérieure à 200 kilomètres – 20 sur les 23 recensés. Les deux objets les plus imposants de l’étude sont Cérès et Vesta dont les diamètres avoisinent les 940 et 520 kilomètres. À l’opposé, Urania et Ausonia, dont les diamètres n’excèdent pas les 90 kilomètres, constituent les deux plus petits astéroïdes de l’échantillon. En combinant les formes des astéroïdes...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles