Pierre Rabhi, écrivain et figure de l'agroécologie, est mort à 83 ans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Pierre Rabhi
    Essayiste, agriculteur, romancier et poète français inspiré par l'anthroposophie

L'écrivain et philosophe Pierre Rabhi, figure de l'agroécologie en France, cofondateur du mouvement Colibris, est décédé à l'âge de 83 ans, a appris l'AFP samedi auprès de sa famille. Il est mort samedi des suites d'une hémorragie cérébrale, a indiqué à l'AFP son fils, Vianney.

L'écrivain et philosophe Pierre Rabhi, figure de l'agroécologie en France, cofondateur du mouvement Colibris, est décédé à l'âge de 83 ans, a appris l'AFP samedi auprès de sa famille. Auteur notamment de "Vers la sobriété heureuse", vendu à plus de 460.000 exemplaires, ce militant de la cause écologiste, adulé par des personnalités comme Cyril Dion et Marion Cotillard, est mort samedi des suites d'une hémorragie cérébrale, a indiqué à l'AFP son fils, Vianney. Ce pionnier du néo-ruralisme s'était installé en 1961 dans une ferme du sud de la France.

Pionnier de l'agroécologie

Né en 1938 aux portes du Sahara algérien, Pierre Rabhi restera comme l'un des pionniers de l'agroécologie – pratique agricole visant à régénérer le milieu naturel en excluant pesticides et engrais chimiques. Une méthode appliquée dès les années 1980 en Afrique sub-saharienne, où il effectuera de nombreux séjours. En lui, le moine bouddhiste Matthieu Ricard voyait un "frère de conscience". Et il était admiré par des personnalités aussi diverses que l'actrice Marion Cotillard et l'ancien ministre Nicolas Hulot.

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Décès de Lamine Diack à l'âge de 88 ans, le monde de l'athlétisme est en deuil

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles