Pierre Perret ému : son hommage déchirant rendu à Samuel Paty

·1 min de lecture

Invité de Sept à Huit ce 8 novembre, Pierre Perret a révélé son nouveau titre, Ma France à moi. Le chanteur y exprime sa volonté de voir la liberté d'expression portée au-dessus de toutes les valeurs. "La liberté d’expression, je mets ça au-dessus de tout. " L'occasion pour l'auteur d'évoquer le drame qui a coûté la vie à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie." Heureusement qu'il y en a qui ont le courage qu’a eu Samuel Paty ou Charlie Hebdo ou des tas d’autres qui se sont battus pour la liberté d’expression", a-t-il confié lors d'un entretien diffusé sur TF1. Les larmes aux yeux, Pierre Perret a chanté ce nouveau titre visiblement inspiré de l'histoire du professeur assassiné dans les Yvelines en octobre dernier. " Ma France à moi qu’avant tout j’aime, c’est celle de la liberté d’expression. Les mots d’amour voire les blasphèmes sont l’essentiel de ma respiration. Ma France à moi peut être croyante, mais a parfaitement le droit d’être athée. Bible ou Coran si ça lui chante, elle dit pardon c’est pas ma tasse de thé. Bien sûr ma France elle est laïque, de penser libre et libre de parole. C’est la France de la République, les religions s’apprennent pas à l’école", a-t-il chanté.

Son but ? Toucher le coeur des nouvelles générations. "J’aimerais bien qu’elle soit apprise par cœur dans les écoles", a-t-il confié avant d'évoquer le travail des enseignants : " Parce que je sais que c’est pas facile, et les enseignants ont besoin de beaucoup de courage et de détermination. Il (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Maxime Switek choqué par la question de Patrick Cohen au sujet de son interview déjà culte sur BFM TV (VIDEO)
12 coups de midi : Jean-Luc Reichmann fait une jolie déclaration d'amitié à Zette, sa fidèle alliée
L'amour est dans le pré 2020 : éconduit par ses deux prétendantes, Eric l'Auvergnat va avoir droit à une seconde chance !
Jérôme (L'amour est dans le pré 2020) se confie sur son coup de coeur pour Lucile : "Sa lettre est une des seules que j'aie lues sans regarder d'abord les photos"
Jean-Luc Reichmann dévoile quel jeu il aurait aimé présenter à la place de Camille Combal