Comme Pierre Niney, Alexandre Astier a ghosté Thomas Pesquet

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

INSOLITE - Houston, les stars ne répondent plus! Après Pierre Niney qui a reconnu avoir ignoré Thomas Pesquet, Alexandre Astier a fait la même révélation mercredi 24 novembre, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article.

Invité sur le plateau de C à vous sur France 5 à l’occasion de la sortie en DVD de Kaamelott - Premier Volet, son réalisateur a été questionné sur Thomas Pesquet. Le spationaute avait pu visionner le film depuis l’ISS durant sa seconde mission dans l’espace qui s’est achevée le 9 novembre dernier. Mais qu’a-t-il pensé du film?

“C’était lui depuis l’ISS!”

“Je ne sais pas s’il a aimé, j’ai loupé son coup de fil”, a-t-il répondu à Anne-Elisabeth Lemoine. “Je peux vous raconter un truc qui m’énerve? Quand je reçois sur mon téléphone un numéro que je ne connais pas, je ne réponds pas, comme à mon avis beaucoup d’entre nous, parce que c’est souvent des machins de téléphone, etc... Donc je ne réponds pas. Sauf que cette fois, c’était lui de l’ISS!”

Avant Alexandre Astier, Pierre Niney avait aussi raconté avoir vécu la même expérience avec le spationaute dans les colonnes de Libération. Le spationaute souhaitait remercier l’acteur après avoir vu le film “Boîte Noire” de Yann Gozlan, dans lequel il campe le rôle d’un enquêteur en chef à la recherche de l’origine d’une catastrophe aérienne sans précédent.

L’acteur a confié avoir “ghosté” son interlocuteur pendant des semaines, croyant à un spam. Il recevait des appels depuis Houston au Texas, où est basé le centre spatial Lyndon B. Johnson qui supervise l’ISS et assure les communications avec la Terre.

À voir également sur Le HuffPost: Les trois anecdotes de Thomas Pesquet après son second voyage à bord de l’ISS

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles