Alice Belaïdi dit avoir été violemment insultée par Pierre Ménès

Paul Guyonnet
·Journaliste
·2 min de lecture
L'actrice Alice Belaïdi, ici photographiée en septembre 2017 au festival de Deauville, dit avoir été violemment insultée par le chroniqueur de Canal+ Pierre Ménès. (Photo: CHARLY TRIBALLEAU / AFP)
L'actrice Alice Belaïdi, ici photographiée en septembre 2017 au festival de Deauville, dit avoir été violemment insultée par le chroniqueur de Canal+ Pierre Ménès. (Photo: CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

MISOGYNIE - “Il m’a aussi traitée de salope, je pense que c’était sa façon à lui de voir les femmes...” Ce lundi 5 avril, alors qu’elle est actuellement en tournée promotionnelle pour défendre la nouvelle saison de la série “Hippocrate”, la comédienne Alice Belaïdi a accusé le chroniqueur football de Canal+ Pierre Ménès de l’avoir violemment insultée par le passé.

Au micro d’Europe 1, la comédienne de 34 ans révélée aux yeux du grand public par les programmes courts de la chaîne cryptée était interrogée sur une scène du film “Radiostars” dans laquelle son personnage refuse de se laisser insulter par son compagnon.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une séquence au sujet de laquelle le journaliste d’Europe 1 Philippe Vandel se demandait si elle représentait au moins en partie le caractère de l’actrice et son refus de se laisser faire. “Non je ne me laisse pas faire (dans la scène), mais je suis beaucoup plus sympa dans la vraie vie”, sourit tout d’abord l’actrice.

“Moi aussi j’ai été victime”

S’engage alors une discussion au sujet du mouvement #MeToo et de la libération de la parole des femmes victimes de violences et d’abus. “Je ne me laisse pas faire évidemment, mais quand je peux”, poursuit-elle. “Parce qu’il y a eu des moments où, comme la plupart des filles, je me suis fait agresser par des hommes parce que je n’ai pas pu me défendre, parce que j’ai eu peur tout simplement.”

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Et d’expliquer justement que “oui”, il lui est “déjà arrivé” de se faire agresser dans le cadre de son métier. “On parlait de ce qui sort sur Pie...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.