Pierre Ménès visé par une enquête pour agression sexuelle, son avocat conteste

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Pierre Ménès
    Journaliste sportif français

Les faits se seraient produits le 20 novembre au Parc des Princes lors du match PSG-Nantes alors que Pierre Ménès était présent en tant que spectateur.

AGRESSION - Pierre Ménès, accusé par plusieurs femmes d’agressions sexuelles, est visé par une enquête, annonce Le Parisien ce lundi 29 novembre. L’ex-journaliste de sport de Canal +, fait l’objet d’une enquête préliminaire ouverte le 20 novembre pour agression sexuelle, selon le média qui cite des sources concordantes. 

Les faits se seraient produits le 20 novembre au Parc des Princes lors du match PSG-Nantes alors que Pierre Ménès était présent en tant que spectateur. Ce dernier aurait alors eu des gestes déplacés envers une hôtesse d’accueil dans l’enceinte du stade en lui touchant la poitrine.

La victime qui, a été entendue par les services de police, n’a pas souhaité porter plainte, mais face aux éléments réunis, le parquet de Paris a décidé d’ouvrir une enquête préliminaire du chef d’agression sexuelle.

“Il n’y a eu strictement aucun problème”

Contacté par Le Parisien ce lundi soir, l’avocat de Pierre Ménès Me Arash Derambarsh, a contesté ces accusations:

“Pierre Mènes a bien assisté au match PSG-Nantes, confirme le pénaliste parisien. Il était accompagné de trois personnes durant toute la soirée. Il n’y a eu strictement aucun problème. La soirée s’est très bien passée et c’est confirmé par les attestations CERFA des trois personnes qui l’ont accompagné partout. Mon client déposera une plainte pour dénonciation calomnieuse si l’on porte atteinte à son honneur ou à sa considération”.

Le journaliste sportif a été mis à l’écart du groupe Canal+ en juillet dernier. C’est en mars dernier que la polémique Ménès a débuté. L’une de ses anciennes collègues, Marie Portolano, a réalisé un documentaire qui rapporte que le chroniqueur du Canal Football Club a eu un comportement déplacé avec plusieurs femmes. La diffusion de “Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste” avait aussi fait ressurgir des archives le concernant, contraignant la chaîne à mener une enquête interne. 

Depuis, il a monté le “Pierrot Football Club”, sa propre plateforme vidéo qui contient des interviews, reportages, podcasts, analyses et débats “sans langue de bois”, et dans laquelle il a notamment invité Eric Zemmour

À voir également sur Le HuffPost: “Ma carrière n’est pas brisée”, Pierre Ménès quitte Canal + et défend son honneur

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Pierre Ménès s'en prend à Marie Portolano : « J'ai des reproches à lui faire aussi

 

undefined undefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles