Pierre Ménès persiste et signe dans la séquence coupée au montage avec Isabelle Moreau : “Je ne regrette pas de l’avoir fait”

·1 min de lecture

Le documentaire Je ne suis pas une salope, je suis journaliste de Marie Portolano diffusé ce dimanche 21 mars a provoqué un véritable séisme dans le monde du journalisme sportif. Le sexisme ambiant dénoncé s'est malheureusement de nouveau confirmé lorsque, le lendemain, la presse a révélé que deux passages concernant Pierre Ménès avaient été coupés au montage par Canal+.

À lire également

"Si tu ne maigris pas, on t'enlève de l'antenne" : Anne-Laure Bonnet balance sur le sexisme dont elle a été victime à TF1

Le premier, concernant Isabelle Portolano à qui le consultant sportif a soulevé la jupe lors d'un tournage, a été diffusé par Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste. Sur le plateau, la réaction de Pierre Ménès a amplifié le scandale. Si le journaliste a accepté de participer au documentaire pour débattre et a émis des regrets dans TPMP, il a passé la majorité de son temps de parole à se plaindre de l'ampleur de l'affaire et de la violence des messages qui lui sont destinés sur les réseaux sociaux. Le problème du sexisme persistant et la parole des femmes ont donc été mises au second plan... Depuis, d'autres journalistes sportives Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi