Pierre Ménès étrillé par l'entraîneur de Rennes Julien Stéphan, il réplique : "C'est une personne qui ment depuis longtemps" (VIDEO)

·1 min de lecture

En voilà un qui n'a pas du tout apprécié les façons de faire de Pierre Ménès. Le consultant du Canal Football Club, qui assume parfaitement son côté clivant et défend son droit à la critique, s'est récemment payé l'entraîneur du Stade Rennais, Julien Stéphan. A l'issue d'une nouvelle défaite des Bretons à domicile face à l'AS Saint-Etienne (0-2) en Ligue 1 le week-end dernier, le compagnon de Mélissa Acosta ne s'est pas montré tendre avec le fils de l'adjoint de Didier Deschamps chez les Bleus. Il s'insurge contre un "Stéphan plénipotentiaire dans ce club" et lui impute une gestion humaine catastrophique. Le journaliste sportif énumère les cas de joueurs rayés de la liste, "de la longue mise à l’écart de Grenier à l’exil forcé de Raphinha en passant par le recrutement raté et le départ de Niang, expédié en Arabie Saoudite à 26 ans alors qu’il aurait pu signer dans un autre club".

Autant de grosses erreurs à ses yeux, qui ont provoqué une situation inquiétante à Rennes. Et Pierre Ménès va même plus loin, puisqu'il insinue que le coach a cherché "à nuire à la carrière d'un joueur" et qu'il est donc logique qu'il se prenne aujourd'hui "la porte sur les doigts". Ces propos, renforcés plus tard par ceux d'un Daniel Riolo (RMC) tout aussi négatif à son endroit, a poussé Julien Stéphan à réagir. En conférence de presse, ce vendredi 19 février, l'intéressé réplique : "Quand il y a des mensonges qui sont dits, qu'une analyse manque très concrètement d'objectivité, là on touche à mon intégrité. (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Kylan Mbappé et son avenir au PSG : la ministre des Sports Roxana Maracineanu lui demande de rester, "On a besoin de toi" (VIDEO)
Camille Lacourt : l'étonnante raison qui a fait plonger le champion à fond dans la natation
Pierre Ménès : "Les footballeurs prennent 150, 200, 300 000 balles par mois, alors si on n'a pas le droit de dire qu'ils sont nuls quand ils sont nuls..." (VIDEO)
Le pilote de MotoGP Fabio Quartararo se confie sur ses séquelles du Covid : "Un mois pour revenir à 100 % de mes capacités physiques"
Le coup de gueule de Philippe Candeloro : "Cette période de Covid est rude pour le patinage artistique français"