Pierre Lescure propose de taxer les smartphones pour financer la création

Le document pèse 2,3 kilos, il présente 75 propositions pour sauver la création. Ce matin, Pierre Lescure remet son rapport sur "l'acte deux de l'exception culturelle" à François Hollande qui préconise, outre la suppression d'Hadopi , une taxation des produits numériques pour financer la création. Seraient concernés selon Le Monde les smartphones, tablettes et téléviseurs connectés.

Soit tous les périphériques sur lesquels les utilisateurs stockent des contenus audio et vidéos souvent piratés. " En fonction de l'évolution des usages, le rapport prévoit également de fusionner ou de remplacer la taxe sur la copie privée, une rémunération perçue par les ayants-droit sur le matériel servant à copier légalement des contenus. Elle est contestée par les fabricants et les distributeurs ", révèle notre confrère.

Plus vite la VOD

Autre mesure phare de ce rapport, la disparition de la très contestée Hadopi , la haute autorité créée par Nicolas Sarkozy chargée de lutter contre le téléchargement illégal en sanctionnant principalement les internautes. Pierre Lescure ne préconise pas pour autant d'autoriser le téléchargement illégal, il compte confier la gestion de la riposte graduée au CSA.

Par ailleurs, pour rendre le téléchargement légal plus attractif, Pierre Lescure prévoit de repenser la chronologie médias, afin d'accélérer la date de sortie des films sur les plateformes de téléchargement. Actuellement, le délai entre la sortie d'un film en salle et sa disponibilité sur les plateformes de VOD est de 36 mois, il pourrait être divisé par deux à 18 mois.

Retrouvez cet article sur Puremedias

The Voice 2x15 : Nuno Resende, Olympe, Loïs et Yoann Fréget en finale
Audrey Pulvar : Montebourg ne me disait rien qu'il ne disait pas aux autres journalistes
ABC renouvelle Revenge, Grey's Anatomy, Castle mais annule Body of Proof
Michel Drucker envisage d'arrêter Champs Elysées
Une équipe d'Envoyé Spécial agressée dans un camping en Corse

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.